Réveil 8h, une bonne nuit, seule avec la clim°, c’est top ! Bon, lors du dîner, j’ai réalisé que je m’étais plantée ds mon itinéraire, enfin que j’avais oublié UN paramètre, la fermeture du parc Tayrona. Dc faut recommencer. J’inverse, ça sera : montée directe vers Riohacha mardi (une bonne grosse journée de bus, mais j’en ai un direct dc pas de perte de temps à Cartagena) ; tour de la Guajira de mercredi à vendredi, WE à Tayrona (il y aura plus de monde mais tant pis), et je finis par 3 nuits à Minca, le logement que je voulais est plein mais pas grave, j’en regarde un autre. Et la bonne nouvelle du jour, plus besoin de test Covid pr rentrer en France !!

Aprèm bronzette / baignade. Une charmante petite fille, la voisine de l’hostel, vient me taper la tchatche pendant 2h, j’ai beau lui expliquer que je ne comprends pas, elle continue, rigole… Super moment 😉 Puis je rencontre une française qui va partager mon dortoir ce soir, Céline, très sympa. On va se balader vers la pointe de Rincon. Elle se sent bof sur le chemin, intox alimentaire, sûrement le jus du déj (à Canto de Caracola dc à éviter ?!). Oh, un truc chelou sur la plage : des gamins se plaignent depuis hier de se faire piquer ds l’eau et pensent à des algues. Voici la réponse : une bestiole très jolie avec de longs filaments urticants ! Ce n’est pas une méduse mais une Physalie, ou Galère portugaise, pr en savoir plus sur ce truc étonnant, c’est par ici (Merci Romain pr l’info !)…

On fait demi-tour, accompagné d’un chien qui voudrait être un pélican (ou le bouffer) mais le pauvre le regarde voguer au loin en aboyant de frustration… Coucher du soleil puis qq courses, je n’ai plus d’eau + de quoi petit déjeuner avant le bateau demain matin puis pizz / bière. Céline rentre se coucher, ça ne va vraiment pas et je dîne avec Stina, une norvégienne. 22h30 au lit (trop sympa, la proprio de l’hostel qui voit Céline malade lui a donné une chambre indiv pr être au calme). Qt à moi, je vais cohabiter avec 2 français pas super respectueux (sacs jetés au milieu du dortoir, PQ qui a pris la douche avec eux et non remplacé…) et qui picolent depuis le milieu de l’aprèm. Je les préviens qd même d’être discrets cette nuit en rentrant. A suivre 😉

J18 : Seule sur le sable…
J20 : Tour des îles San Bernado