Malgré toutes les embuches de ces dernières semaines (abcès dentaire, extraction de dent, cas contact Covid), ça y est, je peux enfin partir ! 2 ans sans voyage lointain, ça me manquait ! Dossiers clos, appart fermé, ma seule « préoccupation » ce matin est : comment vais-je aller à Roissy aujourd’hui – bus, RER, Uber ? L’embarras du choix. Allez, RER car ça fait longtemps que je ne l’ai pas pris. Et si son look s’est modernisé, les galères restent les mêmes lolll Tout le monde doit débarquer au T1 car pb au T2. OK, prendre le CDG val… Puis ils annoncent que les T1 et T3 ferment et que tous les vols sont renvoyés au T2. Ok… A cause du brouillard qui ne s’est tjs pas levé à 13h ?

Pas grand monde à l’aéroport. 15h30, embarquement Air France pour Bogota (ah, contrôle du pass sanitaire ici). Avoir un vol direct à prix raisonnable, c’est quand même appréciable ! Décollage 16h15, bonne bouffe, voisine sympa… Une colombienne qui vit en UK et va qq jours à Bogota pour voir son neveu, Steven Alzate, joueur de foot pro à Brighton (UK), qui joue un match vendredi pour la qualification de la Colombie pour la prochaine Coupe du Monde. Si je suis ds une ville, j’irai voir ce Colombie / Pérou ds un bar 😉 Ambiance garantie en Amérique latine.

10h plus tard, me voici à Bogota. 1h de queue aux douanes, une tannée lolll Mais douanier sympa, un jeune, qui me demande mon métier et me demande si on gagne encore sa vie à faire des sites internet. Eh oui señor, il existe encore un vieux monde en dehors des réseaux sociaux. Les bagages nous attendent, forcément… Un petit détour par le guichet automatique, super long et qui ne fonctionne pas donc re-queue pour faire du change (toujours prévoir du cash pour ces cas là lolll).
Arrivée à 20h30 (6h de décalage avec la France), je sors de l’aéroport vers 22h30. J’avais demandé un transfert à l’auberge de jeunesse, le gars m’attend malgré le délai. On prend un taxi ensemble et 30 min plus tard, me voici arrivée au Botanico Hostel, accueillie par Sam, un gros chien, et Sebastian, le réceptionniste. Il a ma résa que pr une nuit au lieu de 3 mais il s’arrange.
Visites des lieux – ça a l’air sympa – il me montre mon lit ds le dortoir (8 lits, femmes), les nanas sont déjà moitié endormies donc je prends le minimum, douche (chaude) et au lit vers 23h30 ! Franchement, bonne première impression, on m’a déjà souhaité au moins 4 fois « Bienvenida en Colombia ! ».

Logement + Transfert : 3 nuits au Botanico Hostel en dortoir 8 – 105 000 $ + 60 000 de transfert (+ 8 250 $ de com° CB), soit 39 €.

Introduction
J2 : Découverte de Bogota