Réveil 7h30, un bon petit déj oeufs brouillés/toast et café. RDV à 8h50 à l’agence Cueva Del Esplendor pr le tour du même nom (60 000$). Je suis la seule touriste étrangère, il n’y a que des colombiens. Et trop fort, le guide, Alexandro, parle bien français (université de Medellin) et veut pratiquer. On part pr 1h de jeep, bien secoués et bien poussiéreux. Puis 20 min de marche pr arriver à la Finca (=ferme). On nous offre une agua de panela chaude (boisson sucrée à base de canne à sucre et de citron), un empenada et un aripa avec du fromage dessus. Puis on part pr 30 min de descente vers la cascade, sympa. Les colombiens de baignent ds cette eau à 7°, je l’aurais bien fait mais pas envie de mouiller mes fringues / baskets avant la route de demain, ça séchera pas. Puis on remonte et une autre collation nous attend. La même agua de panela, froide cette fois et une part de gâteau type 4 quarts. La famille colombienne a emmené un chiot trop mignon de 2 mois, tout blanc poilu, il est mort pr la remontée donc il finit en mode bébé emmitouflé. Il est possible d’y aller seul mais ‘est 8h de marche et il faut payer le droit d’entrée au proprio (20 000$ par pers). On rentre ers 13h30, je passe tirer de l’argent et prendre mon ticket pr la chiva de demain (25 000$).

Je papote avec une française, Helena, à l’auberge puis je repars vers 15h30 me balader à l’extérieur de la ville : camino herrera, cascada del amor puis vers la cascada Escondido, interdite d’accès. En rentrant, je vais au jardin Gallitos de Rocas pr voir ces fameux oiseaux rouges avec une crête sur le bec. Ils sont juste devant nous, je les voyais plus petits, joli spectacle (on assiste même à une bataille vocale, ça a l’air de barder !) + un petit écureuil qui se promène, un cousin de Scrat. Retour vers 17h30, une bonne douche, chaude cette fois, puis je sors avec qq personnes de l’hôtel (2 israëliennes, un américain et une néerlandaise) pr boire l’apéro au Parque Principale : d’abord au Macanas, puis en face où elles sont moins chères. On n’est pas les seuls, un cow-boy et son cheval font aussi le tour des bars ! Puis 2 français nous rejoignent et on va tous dîner à « Bon appétit », un resto mêlant cuisine italienne, indienne, asiatique, mais mes carbo étaient énormes et très bonnes (30 000$ avec une bière).  Retour 22h et dodo !

J9 : Jardín, la bourgade authentique
J11 : Longue route vers Salento