Réveil 7h30 après une bonne nuit ! Auj, c’est direction les vacances : Rincon del Mar, un petit village de pêcheurs à 2h et qq de Cartagena.  A Cartagena, le terminal de bus est super loin du centre. Je veux prendre un Uber ms le wifi ne fonctionne plus à l’hostel dc je demande à la fille de m’appeler u taxi, 25 000$, ok (c’était 15 avec Uber hier mais on ne va pas chipoter pr 2€ !). Le taxi se pointe et me dit qu’on va mettre 1h30 pr y aller à cause du trafic ou 30 min si on prend une route avec péage. Je ne comprends pas tout mais 30 min plus tard je suis au terminal (30 000$ au final). Il m’explique de ne pas acheter mon ticket à l’extérieur ms bien à l’intérieur… OK… Je comprends mieux pourquoi dès que je franchis l’entrée du terminal. 20 vendeurs me tombent dessus… No gracias… Apparemment Rapido Ochoa n’a pas de bus pr San Onofre donc je vais à côté chez Unitransco (30 000$). Un papy qui travaille là m’emmène même au bus, trop gentil. 2 choses sont sûres : je ne regretterai pas Cartagena et je voulais faire un arrêt pr couper la route faire Santa Marta ms vu la distance du terminal de bus, je vais faire autrement.

1h45 de bus, vide, et je me fais déposer au bord de la route, pas de terminal à San Onofre. Pls gars m’attendent dès les marches du bus car pr aller à Rincon del Mar, vraiment paumé, il faut faire 30 min de moto taxi. Je pars avec Gabriel (15 000 négociés à 10 000$), sans casque (enfin si à son bras lolll) sur un chemin défoncé mais il roule bien. Une route est en construction, ça changera certainement l’aspect de Rincon ds qq années mais pr le moment, ça se mérite. Il me donne son n° pr le retour ds qq jours.

Bon ben là, j’arrive à ce que j’attendais, l’Hostel Beach House : plage, personne, la mer… le coucher de soleil, les vacances ds le voyage quoi ! Il y a un dortoir ouvert de 15 lits mais j’ai pris un dortoir de 4. Il n’y a qu’un gars, qui s’est étalé et c’est un peu dégueu, je me demande qui est ce crado lolll Aprèm bronzette / bouquin avec mon nouveau copain chien.  Puis qq courses pr dîner à la supérette en face (vraiment très succincte, rien de frais). Je finis par rencontrer mon coloc, Cristobal, un espagnol de Majorque. Je lui dis pr le dortoir mais c’est pas de sa faute, la « douche » fuit donc flotte ds la sdb qu’on ramène ds la chambre. Il demande un balai et va nettoyer lolll Il faut dire qu’ici, l’espagnol est différent du « sud ». Ils parlent super vite, j’ai plus de mal à comprendre (même mon coloc a du mal, ça me rassure). On passe la soirée à papoter en anglais, c’est cool car l’endroit est blindé (15 pers) de français pas très bien élevés. 22h30 au lit.

Logement : Hostel Beach House, 4 nuits en dortoir 4 lits, 260 000$.

J16 : Balade dans Cartagena
J18 : Seule sur le sable…