Réveil à 5h45, presque en même temps que le soleil. Roberto et Manuel se sont levés pour moi, trop gentils ! Et mon sandwich est prêt avec ces petits poivrons que j’adore et du porc effiloché de l’autre soir… Mon taxi, Léo, est là à 6h10 (5 CUC). Cubana demande à ce qu’on soit là 2h avant. L’aéroport de Baracoa est tout petit. Enregistrement manuel, et on ressort de la pièce pour attendre au milieu du rond point. 7h30, ils nous appellent pour aller dans la salle d’attente avec un petit check sécurité. On rejoint à pied notre avion à hélices. Le vol décolle à l’heure, on a 2h20 de vol, le temps d’un petit somme.

Wouh, le choc en descendant la passerelle de l’avion : il fait gris et ça caille à la Havane ! Il doit faire un petit 20° et il est presque 11h du mat ! Je récupère mon sac en 1er aujourd’hui, c’est cool. Carlos m’avait dit d’aller sur un axe principal et faire un geste de l’index par dessus mon épaule pour attraper un collectivo vers Habana Vieja et ainsi payer le tarif cubain mais je ne vois pas vraiment comment me faire passer pour une locale, même en disant juste « Habana… ». Je prends donc un taxi régulier pour retourner à l’Hostal Mango (25 CUC). Ca fait bizarre de retrouver la pollution. Je passe devant la Plaza de la Revolution que je n’avais pas encore vue.

J’arrive à l’Hostal vers 12h, Carlos m’accueille avec son sourire et je retrouve mon lit dans ma petite pièce. Je me fais un bon thé pour accompagner mon sandwich. Je suis un peu déphasée… Il fait vraiment froid, je retrouve la ville et ce retour à la Havane annonce aussi la fin des vacances, même s’il me reste 2 jours. Je rencontre une française à l’hostal, Marielle, j’ai envie d’aller faire un tour, elle se joint à moi. Je veux aller à la Feria San José pour commencer à regarder les souvenirs mais c’est fermé, la supérette aussi. Le 2 janvier a l’air férié en fait. Je veux acheter une carte Etecsa mais près de l’Hostal et en ville, il n’y en a qu’5 CUC pour 5h. On verra demain. Je poursuis ma balade seule, il y a beaucoup plus de touristes que la dernière fois ! .De retour à l’hostal, on décide d’aller voir si Doña Alicia est ouvert mais c’est aussi fermé.

Tout le monde est rentré au dortoir donc on demande à Carlos où dîner. On part en groupe à la créperie Oasis Nelva. Il se trouve qu’elle est à côté de notre bar Happy Hour. On est 6-7, parlant pour la moitié en espagnol, la moitié en anglais. Seuls les anglais, Jo & Jo et moi sommes branchés par l’Happy hour donc on se sépare. 2 cocktails, un plat de pâtes, et 4-5 autres cocktails sur la Plaza Vieja, on passe une excellente soirée rhum pour se réchauffer ! Une dernière petite gorgée dans la flasque restée dans la chambre et au lit ! Ca risque de ronfler cette nuit !

J21 : 2018, année de la langouste !
J23 : Journée shopping et Malecon