Réveil 7h30 pour prendre le bus de 9h50 qui va à Camagüey. Viazul demande à ce qu’on y soit systématiquement 1h avant donc je descends dire au revoir mais je n’ai pas prévu de prendre de petit déj. J’ai juste demandé un sandwich à Martin pour ce midi car j’ai 5h30 de bus. Finalement, surprise, Maïra m’a préparé un petit déj complet pour me remercier du bracelet 🙂 Je profite ! Je laisse à Luisel quelques affaires pour qu’elle donne autour d’elle et des fils à bracelet pour les enfants.

Je vais à pied au terminal de bus, enregistrement. Un gars propose de stocker mon sac dans une salle pour 1 CUC, là je veux bien car c’est un service donc ça se paie. Le bus part à 10h, je me suis bien emmitouflée aujourd’hui. On s’arrête à Sancti Spiritus, Cielo de Avilla, puis dans un relais pour 30 min de pause déj. On arrive à l’heure à Camagüey, 15h30. Je récupère mon sac et un passager me demande si je voyage seule et si je veux bien partager un taxi. Je ne suis pas contre mais j’ai déjà un taxi envoyé par la Casa donc à lui de voir le prix. Ce Mr est russe et surprise, le chauffeur de taxi parle russe – j’ai croisé par mal de cubains qui parlent allemands car ils avaient étudié / travaillée en RDA avant la chute du mur mais c’est le 1er que je croise qui a vécu en Russie. Ils s’arrangent, on divise la course (2,5 CUC) et nous voilà partis pour la casa Jerez. Yordanis et sa femme m’attendent. La chambre est propre et bien décorée, avec de petits spots qui changent de couleurs. Petite salle de bain, climatisation et pour la 1è fois, télé. On prend le temps de discuter un peu dans leur cour, les enfants courent autour de nous, Yordanis me donne un plan et m’explique ce qu’il faut voir dans la ville. La casa est bien située et très pratique, il y a une petite supérette en face pour acheter de l’eau. L’autre chambre est occupée en longue durée par un québécois qui passe ses hivers à Cuba.

Je m’installerai plus tard, je vais faire un tour de ville et repérer les 3 resto que Yordanis m’a conseillés : El Carmen dans la rue Macéo est fermé pour maintenance ; La Meson del Principe derrière la Plaza de Trabadores est un peu cher mais El Solar, Calle Independencia, à 100 mètres après la Place de la Cathédrale sera parfait. Les prix sont en CUP et le patron me dit qu’il y a une terrasse sur le toit. Ca sera top pour demain car là, je n’ai pas très faim. Cette petite promenade m’aura aussi fait découvrir les principales places de la ville et la rue commerçante. Franchement, Camagüey me fait une bonne 1ère impression. C’est une ville vivante mais il n’y a pas beaucoup de touristes donc pas trop de sollicitations et ça fait du bien de marcher dans des rues sans pavés et sans voitures / vélo / taxis…

Je rentre vers 18h et je prépare ma journée de demain, posée dans la cour de la casa, avec une bière. A noter que dans cette casa, on peut avoir du wifi après 17h. Oh trop mignonne, Lisel m’apporte une assiette de soupe, merci ! Je vais ensuite me reposer dans ma chambre et je découvre la télévision cubaine : 4-5 chaînes, plutôt d’informations / reportages / LA tele novela que tout le monde suit, et une chaîne qui passe de temps en temps une série étrangère. Je vais donc regarder la série L’arme fatale… Enfin… je m’endors au bout de 20 min…

Casa Jerez : 20 CUC la chambre / nuit – Petit déj 4 CUC. Elle se réserve via Airbnb ou en direct : yordanisjc@nauta.cu

J14 : Noël à Trinidad
J16 : Visite de Camagüey