Le bus fait un 1er arrêt à Santiago à 3h du mat. Je file vite fait aux toilettes car on se sait jamais trop quand on va s’arrêter, il faut bien gérer sa vessie lol Le bus s’est un peu vidé, je peux dormir sur 2 places. On fait un 2nd arrêt à Guantanamo puis au petit jour, on tournicote dans la montagne. C’est superbe ! On arrive à 9h à Baracoa, au lieu de 6h30. J’avais demandé à Roberto de la villa Paradiso si quelqu’un pouvait venir me chercher et effectivement Yacel est là. Toujours le même ballet de rabatteurs. Le temps de récupérer mon sac, il me met dans un vélo-taxi et nous accompagne avec son propre vélo. Le vélo-taxi (3 CUC) me dépose au pied d’escaliers, après une petite grimpette. Nous voici à la Villa Paradiso qui porte bien son nom. Je me faisais une joie depuis la France de finir mon voyage dans cette casa, j’avais un peu peur d’être déçue à force d’avoir idéalisé l’endroit mais pas du tout ! La vue est incroyable ! Roberto et Manuel m’accueillent. Roberto me fait visiter les lieux et m’emmène à ma chambre. Une petit chambre avec une vue de malade, un balcon privé et plein de fenêtres. Wow !!

Vu l’heure matinale, je vais prendre un petit déj. Roberto me prépare ça et passe du temps avec moi pour m’expliquer tout ce qu’il y a à faire dans le coin, et ce ne sont pas les activités qui manquent ! Et ça tombe bien car je reste 5 jours.

  • Balcon de Iberia : une rando de 5h dans le Parc Humboldt puis arrêt à la plage Maguana
  • Balcon archéologique avec des 3 paliers que l’on voit depuis la maison
  • Les cascades de la Rivière Duaba avec ou sans l’ascension à El Yunque
  • Le Cañon de Yumuri avec la visite de la ferme de chocolat, la rando et un arrêt à la plage Manglito
  • Une journée à la place ou à la piscine de l’Hôtel El Castillo

Repue, je vais me reposer un peu car j’ai bien dormi dans le bus mais ça ne vaut quand même pas un bon lit.

Vers 13h, je pars découvrir Baracoa. Mon 1er arrêt est à l’hôtel El Castillo. Il est en hauteur et offre une très belle vue sur l’autre côté de la baie. Je vais ensuite en ville pour voir les prix des différentes excursions chez Cubatur et Ecotur. Cubatur est fermé pour le moment, et la fille d’Ecotur est sortie et se balade entre son bureau à Infotur et celui de l’hôtel 1511. Je me promène un peu dans la zone piétonnière, c’est plutôt petit donc je bouquine sur un banc en attendant 14h que ça ré-ouvre… C’est bon, j’ai toutes les infos. Avec Ecotur, c’est à la cool, il faut revenir demain matin devant l’hôtel 1511 pour voir quel tour part. J’ai envie de faire le Balcon de Iberia avec eux, une rando de 7 km de niveau Medium dans le parc Humboldt,

Ceci fait, je prends mes marques dans la ville et cherche de l’eau. Il y a 2 supermarchés, Novedades et Asuncion, plutôt grands mais pas d’eau, juste des sodas et de la bière. Je finis par en trouver dans le centre, à la Cafeteria El Parque. Je remonte alors au paradis. Je me pose sur mon balcon privé pour une petite manucure. La voisine de la maison du dessous me voit faire et me propose du coton à la place des kleenex, sympa 😉 C’est l’entraide et la proximité à la cubaine !

Ce soir, je vais dîner à la Colina, toute proche de la casa. Les prix sont un peu plus élevés que ce que m’avait dit Roberto. Il y a certes des spaghettis à 3-4 CUC mais après, ça monte à 12-15. Allez c’est fête, je m’offre un daïquiri et un plat de crevettes. Sympa, comme j’hésite, ils me font un mix crevettes grillées à l’ail et crevette à la Santa Barbara, une sauce à base de lait de coco, typique de Baracoa. Très bon et comme d’hab, copieux : boulettes de malanga en entrée (un légume racine typique des Caraïbes), les crevettes, du riz, des chips de bananes plantain, des crudités… Très bonne soirée ! Au lit tôt pour être d’attaque demain !

Villa Paradiso : 20 CUC la chambre / nuit – Petit déj 4 CUC. Prix des dîners variable selon le plat. Elle se réserve sur le site de Roberto et Manuel (français, anglais et espagnol) : villaparadisobaracoa.com

J16 : Visite de Camagüey
J18 : Excursion au Parque Humboldt