Une bonne nuit de 10h, ponctuée à 4h par la messe (malgré les boules quiès !). D’habitude, c’est plutôt la mosquée à cette heure matinale. Les Philippines sont pour une partie très catholiques et apparemment, plusieurs jours avant Noël, des messes sont données à 4h du mat… et durent quand même 1h30.

Petit déj avec un couple d’hollandais qui arrivent du bus de nuit. J’ai RDV à 8h avec mes amis pour partir passer la journée à Batad mais Amine ne s’est pas réveillé, on part vers 8h45. Nos 2 tricycles se suivent. Quelques arrêts photos et une petite heure plus tard, nous voici arrivés au bout de la route, tout le monde descend ! On doit à nouveau payer la taxe environnementale de 50P. Petite marche pour atteindre les rizières, c’est magnifique ! Rien à voir avec celles de Banaue, vraiment plus impressionnantes ! Et on profite même de la fête de Noël pour les anciens de Batad, avec danse et tenue traditionnelle d’Ifugao (papy est très à l’aise les fesses à l’air ! N’empêche qu’elles se battent toutes pour danser avec lui).

On fait le tour de la rizière avec Freddy, le guide, ça monte, ça descend, un peu d’équilibre… On découvre la rivière sous toutes ses faces, c’est top ! On descend ensuite à la cascade de Tappia. Qd on voit ceux qui remontent éreintés ou arrêtés en route, on se dit que ça va être sport. C’est le cas, la descente est abrupte, mais la vue vaut le coup.

Ça glisse mais tant pis, j’enfile mon maillot vite fait au milieu des gens et je vais me baigner. Elle est fraîche ms ça fait du bien. Je suis seule ds l’eau, puis Amine me rejoint. La chute est très violente du haut de ses 21 mètres, il y a de vraies vagues, 1ère fois que je vois ça.

Je sèche sur un rocher ms il se met à pleuvoir. Gentil, Freddy m’abrite sous son parapluie pdt que je me change. Et… c’est reparti pour la montée ! C’est raide ms plus rapide que prévu. On poursuit la rando jusqu’à revenir au village. Puis 20 min pour rejoindre le parking. Salvator est là et bricole avec ses copains. Retour sous la pluie, le tricycle glisse un peu ms je suis impressionnée par la puissance de sa Honda pour grimper les côtes (et je prie pour que ses freins soient ok dans les descentes). Amine et Valeria poursuivent le tour vers d’autres villages.

J’avais hésité entre dormir à Batad et y aller juste une journée. Cette seconde option s’est avéré la bonne car dur de porter son sac à dos depuis le parking jusqu’au village pas gd chose à y faire s’il fait mauvais. Retour un peu avant 16h, je suis crevée. Je règle ses 1000 P à Salvador. Il veut savoir pour demain ms là je sais pas. Douche et vêtements secs sont mes priorités. Et me reposer un peu aussi… Vers 18h, dîner avec le couple de hollandais ds un resto pas loin, soirée sympa : 2 bières 1 poulet afritado = 245 P. 20h30 au lit.

J3 : Randos à Banaue
J5 : Pluie à Banaue = mollets au repos