Réveil bruyant avec nos voisins. Pdj à l’hôtel et on récupère notre linge. 9h, on part à pied pour aller voir Arbol gigante, en dehors du village. C’était sympa de marcher en faisant des pauses photos mais l’arbre est sans grand intérêt (heureusement qu’on a demandé car on partait encore dans le mauvais sens lol). La balade prend environ 1h, sur la route.

On rentre vers 10h15, on fait nos sacs et attrape le bus de 10h40 pour Tena. Très gentil ce monsieur sans dent qui parle français 😉 Le bus nous dépose dans la rue et on marche jusqu’au terminal. Il y a un bus pour Baños à 12h, gogogo. Le terminal est vraiment glauque… On prend nos places sur la gauche pour profiter à nouveau de la vue mais les gens sont attachés à leur n° de siège donc faut bouger. Ma voisine s’endort sur moi, puis mamy, vive les accoudoirs !

Super Fangio, on arrive à Baños à 14h45. On va essayer un autre hôtel cette fois. Verde Vida a l’air sympa. Quoi ? 25 $ la twin ou 15 avec un grand lit ? Euh non merci. Ce qui est bien en basse saison, c’est que tous les hôtels sont vides donc on a le choix et on peut négocier. On pose les sacs sur un banc et Amina va faire le tour des hôtels. Parfait, l’hôtel Intiraymi à 15$ avec sdb privée et eau chaude (il n’existe plus ou a changé de nom). C’est sous les toits, ça ressemble un peu à un chalet, en plein centre ville.

15h30, on sort déjeuner, le meilleur déj du séjour, des crevettes sur une petite terrasse en hauteur (Posada Erupçion). Trop bon ! On va ensuite visiter la ville : l’église, les marchés, les magasins. C’est petit, y’a pas grand chose à faire mais il fait beau, on profite. 19h15, on va se poser dans un bar pour jouer aux cartes, c’est vendredi, les gens sortent. Soirée sympa, retour 21h.

J7 : Pourquoi la forêt est-elle si belle ?
J9 : Thermes et marché de Riobamba