Nous quittons Fortaleza aujourd’hui mais notre vol n’est qu’à 19h30 : dernière séance shopping au Mercado Central. Déjeuner dans un restaurant ao kilo : on se sert au buffet et on paie au poids : très pratique et moins risqué que le restaurant traditionnel. Dernières heures pour profiter de la ville et faire encore quelques photos.

Un peu d’attente à l’aéroport : l’occasion de chercher un hôtel pour le soir… Le vol pour Belem est via Sao Luis, nous arrivons à 22h. Un grand bravo pour la ponctualité de la TAM, on prend l’avion au Brésil comme on prend le train en France (quand il n’y a pas de grève bien sûr ! ). 20 minutes après l’atterrissage, on est dehors avec nos bagages, très pratique.

Il reste des bus pour le Centre Ville : nous avons le choix entre 2 bus et prenons le mauvais. Léger coup de flip : nous montons avec toutes nos affaires, payons, passons le tourniquet, pendant que le bus parcourt 500 m, s’arrête, éteint les lumières, les chauffeur/caissier descendent. Nous nous empressons de faire de même. Il fait nuit, c’est peu éclairé, où sommes nous ? au terminal de bus, biens sûr, c’est normal… On nous renseigne et c’est reparti pour le centre de Belem avec plusieurs arrêts dans des quartiers peu avenants.

Le bus nous dépose devant l’hôtel qui ne paraît pas beaucoup mieux que l’Ilhéus bien que plus cher (76 R$ la triple), impression confirmée après la visite d’une chambre. Une autre adresse du Routard à éviter : le Novo Avenida, « hall chic et chambres avec TV, frigo-bar, bien aérées et propres. Banal et correct ». C’est un établissement type colonie de vacances avec de grands couloirs, 5 lits dans notre chambre et une salle de bain aussi peu conforme aux normes de sécurité que ce que nous avons connu, la seule fois que je ne prendrai pas de douche ! On changera demain, pour l’instant, il est l’heure de dormir !

J7 : Randonnée ensoleillée
J9 : A la recherche d’un bateau