Réveil vers 6h45 car les gravillons sous les fenêtres, ça fait du bruit ! 8h30 on va au 7/11 (y’en a partout partout !) pour prendre un truc pr le petit déj mais y’a pas grand chose alors on va au Famous Coffee qui est un des seuls endroits déjà ouverts dans le coin. Hum, à la place du thé commandé, la serveuse nous apporte une boisson mousseuse orange… avec un sandwich triangle « thon bolognaise »… Pas top pour commencer la journée mais on est pressées donc on fait avec…

10h, on arrive à la train station, c’est blindé ! On prend des billets pour Nam Tok, côté gauche comme le conseille le Routard. Plein d’écoles ne cessent d’arriver, on se demande vraiment comment ça va rentrer dans un train qui, a priori, vient de Bangkok. L’heure tourne, on regarde les gars qui changent les ballastes à la main et à la pioche, dur dur… Je finis par demander à un agent où est notre voiture. Il me montre qq wagons à quai dans lesquels on peut s’installer : c’est le train spécial touristes, les thaïs monteront dans un autre qui s’accrochera derrière le nôtre. On part à 11h15 au lieu de 10h35, on dirait que la ponctualité n’est pas le point fort des transports thaïs. Le trajet est sympa, la vitesse lente donc top pour prendre des photos.

On arrive à 14h à Nam Tok. Le bus pour Thong Pha Phum ? En fait, il faut prendre un songthaew pour aller prendre le bus aux chutes Sai Yok Noi. Là, c’est pas évident, pas de guichet, rien… On nous dit qu’il passe toutes les 30 min, puis une dame nous montre un bus en nous disant : c’est celui là ! On court, demande au chauffeur qui nous dit Non (notre thaï n’est pas encore parfait pour les noms de villes), la dame du « guichet » nous dit Oui. OK? on y va alors. On surveille les panneaux car on ne connait pas la destination du bus et au bout d’1h au lieu de 2 nous voilà déposées au 7/11 de Thong Pha Phum. J’essaie d’appeler François de Ganesha Park pour qu’il vienne nous chercher mais j’ai noté un mauvais numéro et je tombe encore sur un mec qui ne parle pas anglais… (j’ai du le souler toute la journée avec mes appels, le pauvre). Je demande au 7/11 s’ils connaissent, No, malgré mon imitation de l’éléphant. Je vais à la grande banque en face, ils se démènent mais ne parlent pas anglais et ne peuvent pas m’aider. Je vais ensuite à un cyber café pour vérifier le n° sur le site, full, je négocie avec les mains avec le jeune de l’entrée pour regarder vite fait sur son PC. Youhou, j’ai un n° et François répond et nous envoie qqn.

Accueil très sympa, François nous présente sa famille : enfants, chiens, chat, mini-singe… Il est 17h, on se pose pour admirer le coucher de soleil sur le lac. 19h, on est toujours là, on n’ose pas demander notre chambre mais on se rafraîchirait bien un peu. Apéro frites / ketchup…Il n’y a pas eu de clients éléphants aujourd’hui donc on est 4 pour le dîner (avec une alsacienne de la Réunion et son fils de 5 ans et demi). Dîner sympa, servi par Marie, la femme de François. Brief pour la journée éléphants et au lit à 21h30, le bungalow est sympa avec eau chaude 🙂

J3 : Kanchanaburi et rivière Kwaï
J5 : Vis ma vie de Mahout