Lever à 6h30 mais tout est fermé pour le petit déj. C’est une ville qui se couche plus tard mais qui se lève plus tard aussi ;-). On fait l’ouverture à 7h du El Banano. Super petit déj (les pancakes à la banane sont top + fruits) mais plutôt cher ! surtout le thé à 3 $. A 8h15, on prend le minibus pour Cabo Blanco, la réserve située à une dizaine de km. Le bus nous dépose à 1 km de l’entrée de la réserve. On rencontre 2 français et faisons un bout de chemin ensemble (2h15 aller). Encore une réserve sympa, avec singes hurleurs, capucins, écureuil. 4,5 km plus loin, nous arrivons sur la plage de Cabo Blanco ! Il fait bien chaud, il est nécessaire d’aller au bord de l’eau (il y a vite des rochers donc impossible de nager).

Pique-nique sur la plage. A 13h, on doit se remettre en route car le bus passe à 15h30 et il faut refaire le chemin inverse. Ca monte, il fait très chaud, et surtout on n’a quasiment plus d’eau. Je fais une vraie fixette sur l’eau, 1 gorgée à chaque kilomètre. Quelques animaux nous rendent le retour agréable quand même. 1h40 pour le retour et surtout 2 litres d’eau direct. Il n’y a rien à Cabo Blanco donc prenez au moins 1 litre par personne ! Allez now, il faut aller retrouver notre bus. On arrive en même temps que lui, il nous charge et se barre. Tant pis pour les autres apparemment qui sont encore à l’entrée de la réserve… 16h, on a encore le temps de se reposer sur la plage, sous un soleil moins assommant.

Douche puis apéro au Chico’s bar. On dîne là également (poulet coco et calamars citron). Après cette chaude journée, il est temps de se reposer : mais y’a plein de moustiques et on s’intoxique avec l’anti-moustique qui brûle… Vous foutez quoi les lézards ? C’est pas votre taf de manger les moustiques ?

J14 : Vers Montezuma et le Pacifique
J16 : Départ vers Manuel Antonio