Réveil 7h, nuit plutôt correcte. Les 2 autres du dortoir étaient le couple de la veille, très discrets, ça change des nanas qui rentrent à 3h du mat, allument la lumière et prennent leur douche. Papy se lève en grommelant. Je traîne au lit, le petit déj commence à 8h30. Il vient se recoucher vers 9h, une forte effluve d’alcool envahit la pièce. Ok, je comprend mieux pourquoi il se tient aux murs en permanence, je pensais qu’il boitait, ms non, il est juste ivre toute la journée.

Il fait gris ce matin et vu le sol, il a pas mal plu. Petit déj sur la terrasse : café, jus, saucisses à la tomate en boîte, toasts, pastèque, gâteau… Y r’pleut… J’attends avant de bouger…

Ça se calme en fin de matinée, c’est parti pour la découverte de Paraty, à 5 min à pied de ma pousada. Effectivement, les pavés, c’est quelque chose !! Difficile de lever le nez, surtout que ça glisse avec la pluie, mais avec un peu d’entraînement, ça se gère en tongs.

Les ruelles sont parsemées de petites boutiques et resto mais toutes à l’intérieur des maisons, sans vitrine donc la ville garde son charme authentique malgré son côté touristique. Je pousse la balade vers le canal avec tous ses bateaux puis vers la plage do Pontal, qui n’est en fait qu’une grande suite de bars…

Je veux tenter de monter vers le belvédère Morro do Forte ms la qualité de la photo par ce temps ne compensera pas le risque de me retrouver sur les fesses à la descente car ça glisse. Il se remet à pleuvoir, je rentre déjeuner à la pousada. Papy dort toujours, et un autre gars a emménagé, un argentin d’un certain âge aussi, sans dents… Très gentil, il me propose un café, que je refuse poliment puis par 2 fois de sortir boire un verre ds un bar, non merci ! Ma nuit va être longue ce soir… Du coup, je ressors me balader, jusqu’à la prochaine averse.

En m’arrêtant au supermarché au retour, je croise un couple qui a fait le transfert avec moi, on s’échange les numéros pr un apéro.
De retour à 18h, tout le monde dort, je vais peut-être enfin profiter d’un moment au calme dans la salle de bains, raté, ça tape à la porte au bout de 3 min, c’est pépé… Je vois 2 chambres doubles vides, je vais demander si je peux changer. A priori elles sont réservées, dommage… Ms plus tard, le patron vient me voir, il a une chambre dispo pour 2 nuits, 1 grande chambre de 4 avec climatisation et salle de bain privée pour 10 € de plus par nuit, vendu !!! (Je payais 20 € pour 3 nuits, petit déj inclus). Le bonheur, enfin m’étaler et avoir un peu d’intimité. Papy est dég de me voir déménager ms je l’ai rassuré en lui disant qu’on se verrait le lendemain 😉 20h au lit pour profiter de ce calme !!

J3 : Route vers Paraty
J5 : Paraty sous la pluie