Réveil 7h30 ! Aujourd’hui, on prend le train de 8h29 pour Roskilde, on est à 10 petites minutes à pied de la gare d’Østerport (80 DKK l’A/R). Les trains type TER sont grand luxe ! Moquette au sol et des sièges super larges / propres, bien loin de mon intercités Paris / Granville ! Arrivée à 9h10 à Roskilde. La ville s’éveille tout doucement… Un marché s’installe sur une place, et trop chanceux, la fanfare locale est de sortie ! Le musée Viking (Vikingeskibs Museet) est à 1km de la gare et sur le chemin, on passe par la cathédrale Domkirke, une immense église en briques rouges, inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco, datant du 12ème siècle (si si Xavier, c’est écrit dans le guide lolll mais je conçois que pour du gothique, on est loin de la cathédrale de Canterbury !).

On cherche l’office de tourisme car selon le temps qu’on passe chez les vikings, on irait bien à Sagnlandet cet aprèm, un village de l’âge de pierre et du fer reconstitué. Il paraît qu’il n’y a qu’un bus par heure pour y aller donc autant se renseigner. Après avoir fait le tour de tous les panneaux « Turist Information », on parcoure le quartier dans tous les sens pour finir par trouver 3 petits portants avec des brochures. Bon… OK… On a fini par vérifier en fin de journée et elle n’existe plus !

Pas mal de mariages à la cathédrale ce samedi matin, j’adore le concept « robes de cocktail – baskets » mais à leur décharge, bravo à celles qui ont osé les talons ! C’est un truc à se faire une entorse.

On poursuit vers le musée Vikings (entrée 150 DKK / pers). Il y a un musée avec les restes d’épaves de bateaux vikings datant de 1040 environ, retrouvées dans la vase dans le Fjord dans les années 60. Ils les avaient coulés pour faire barrage à une invasion éventuelle. Il y a également un chantier car ils construisent des répliques les plus fidèles possibles de ces navires. Très intéressant. On voit le départ d’une des répliques, le Sea Stalion, avec plein d’équipiers, impressionnant ! Pause déj burger à l’extérieur, sur le port, puis on revient finir de profiter du site et suivre un tour commenté de 30 minutes. On voit arriver le bateau du matin, tout le monde rame en rythme maintenant (c’était beaucoup plus brouillon au départ) mais ils ont l’air bien crevé. Vraiment une super journée (dommage que le T-shirt super-viking n’existait que pour les enfants !)

Une bière sur la place principale puis on reprend le train de 17h14. La carte de transport de Xav ne marche pas pour un invité donc par honnêteté, il le signale au contrôleur qui répond « on s’en fout » ! Retour à l’appart vers 18h. Apéro sur le balcon, puis je prépare des wraps pour ce soir (alors, je me suis un peu plantée, le « scottish cheese » en guise de fromage à tartiner, ça marche pas, surtout qu’ici c’est plein de petites boules, type grains de maïs.). Série et 22h30 au lit.

J9 : Copenhague, quartier latin
J11 : Dimanche sur l’île suédoise de Ven