La sirène du bateau nous réveille à 6h30. On débarque. Personne du Harmony Bay n’est venu nous chercher donc on parcoure le port pour trouver le bateau qui va nous y emmener. C’est bon, on trouve. 30 min de navigation et on nous débarque à Harmony Bay. Super accueil avec un petit déjeuner de fruits et pancakes. Il est tôt donc les chambres ne sont pas encore prêtes. On a un vieux doute sur le fait qu’ils aient pris nos résa mais ça a l’air OK. Vers 10h, on peut s’installer, on a 2 bungalows côte à côte. Puis une dame vient me donner un téléphone, c’est le boss. Ils n’ont pas la seconde résa… Pb car sur l’île il n’y a que 3 hôtels et les 2 autres sont de l’autre côté de l’île et on ne sait pas s’il y a de la dispo… Et si ça coince, il faut changer d’île. Donc pour les Togian, réservez à l’avance et attendez une confirmation (il n’y a quasiment pas internet donc ça peut prendre pls jours). Bon, on trouve une solutions, on va squatter à 4 ds un bungalow (200 000 par pers en all inclusive) : R&M dans le lit double et Wolfgang et moi sur des matelas par terre, et chacun sa moustiquaire donc va falloir être agile si on veut sortir faire pipi la nuit lolll. A priori on doit faire ça 2 nuits et après on pourra avoir un bungalow (250 000 par pers). On va tester ce soir déjà…

Harmony Bay est un petit paradis en pension complète. On a notre plage et des spots de snorkeling juste en face. Il faut juste faire attention aux coraux qd on va nager, il y a un chenal sans à trouver (prenez des chaussures !) Il y a un peu de courant vers le rocher mais c’est sympa; on voit un petit barracuda et pas mal de poissons qu’on avait pas vu jusqu’à présent.

Pause hamac et déj à 13h. Des pâtes ! avec du poisson et des crudités, ça se passe en grande tablée, c’est délicieux ! Digestion… La veille, Wolfgang m’a demandé pourquoi je ne profiterais pas du séjour aux Togian pour passer mon open water vu que j’ai adoré le baptême… M&R me poussent aussi. OK ! Ca n’est pas possible au Harmony Bay car Ali, en charge des plongées, n’est pas instructeur. Donc on part voir si c’est possible dans les 2 autres hôtels. Pour les rejoindre, il faut marcher 30 min dans la jungle, sans vrai chemin tracé… sans réseau pour capter une maps… Le départ se fait le long du bâtiment de la cuisine, un chien nous accompagne un peu. On devrait en avoir pour 30 min mais 1h plus tard, on arrive à une plage qui se trouve être juste de l’autre côté de la nôtre… Visiblement on a tourné en rond lolll Cette plage est le seul endroit de l’île où on capte un peu de wifi donc il y a 4 pers. Je demande à un espagnol où il loge. Il ne sait pas lolll Il nous guide finalement jusqu’au Black Marlin. On en profite pour voir s’il y a des bungalows au cas où… Il y en a un à 225 000 /pers. Ils font des Open Water. On poursuit vers l’hôtel Kadiriri Paradise. Personne à la réception mais on croise l’instructeur de plongée, Romain, un  français originaire de Lorraine comme moi 😉 Il peut m’intégrer dans son programme d’Open Water, banco ! Le soleil faiblit, on a encore notre retour à faire, sans se perdre… Heureusement que Wolfie est organisé, il a de l’eau et une torche. On se plante un peu mais pas trop, retour de nuit à 18h, personne ne s’inquiétait lolll Douche au seau et apéro pour un petit débrief. Dîner, papotage et je file bouquiner ds le hamac, je suis crevée. Ils coupent l’électricité à 22h30 donc dodo.

J13 : Ferry vers les Togian islands
J15 : Nager avec des méduses