Réveil 7h30. Il faisait froid cette nuit donc je me suis emmitouflée et plutôt bien dormi. Petit déj à 8h30, pancakes ananas 🙂 Papotage avec les allemandes. Vers 9h30, je réserve un Grab pour aller vers le volcan Mahawu (48 000), il ne sait pas où c’est loll on s’arrête pls fois pr demander. A l’entrée du site, on doit faire un don libre (20 000). Je grimpe des escaliers pendant 10 minutes pour arriver sur le bord du cratère. On peut en faire le tour, je le fais en 30 min. On voit le cratère à quelques moments mais le reste de la balade est dans la jungle. Un gars en costume traditionnel se fait prendre en photos par des bus de chinois, bof… On ne capte rien ici donc j’ai fixé RDV au chauffeur pour qu’il vienne me récupérer à 11h30. Je patiente avec les gardes-barrière, ils m’invitent dans leur bureau.

Le chauffeur arrive, je négocie pour qu’il me dépose au terminal de bus (30 000) car je veux aller au lac Linow. Trop sympa, il trouve le minivan que je dois prendre pour aller vers Sonder (5 000). Je dois descendre à Lahengo. Les microlets portent bien leurs noms, c’est tout petit, on est tassé là-dedans. Je dis au chauffeur où je dois descendre et il s’arrête (pas comme les chauffeurs mexicains !). Il me reste une grimpette de 1,5 km pour accéder au lac (exo fessiers = OK pour la journée loll). J’arrive au lac, il y a un grand hôtel / bar, je veux aller prendre un verre avec vue mais il faut payer un droit d’entrée de 25 000, non merci.

Je poursuis ma route. Le 2è café est fermé donc j’enjambe une clôture (je n’étais pas la première !) pour aller me poser au bord du lac. C’est vert, c’est sympa mais rien de foufou. Je reste 1h et j’attends un microlet sous un petit abribus pour rentrer (5 000). Le ciel est très noir sur Tomohon, ça va être dur de ne pas se faire tremper. Arrivée au terminal de bus, il faut que je trouve un autre microlet à destination de Kinolow pour rentrer à l’hôtel. Pas évident mais je demande et on m’aide. Je tombe sur un jeune qui discute 3 plombes avant de me dire si c’est OK ou pas. Il dit Oui. Une dame de l’hôtel voisin est avec moi. Il ne me monte pas jusqu’à l’hôtel et me dépose au pied de la côte. Il me demande 15 000. Mais t’as craqué mec, je lui file quand même 5 000 même si le trajet était bcp moins long que le précédent, il est vénèr. 15h30, la pluie a cessé, je suis passée entre les gouttes. Pause sur ma terrasse au son de la débroussailleuse du jardinier.

Tomohon ? Je n’aurais pu me passer de cette étape. Je me suis fait bouffer par les moustiques malgré le répulsif au Deet, puis par une araignée. Les sites à voir n’ont rien de ouf et volontairement, je n’ai pas voulu aller au marché où des chiens et chauve-souris cuisent. Une excursion d’une journée depuis Manado aurait suffit. En revanche, l’hôtel était sympa mais quand on trouve un parapluie dans chaque chambre, ça donne une idée 😉

18h30 je vais au resto de l’hôtel, vaporisée fringues et corps d’anti-moustiques comme jamais. Bière et un excellent poulet au curry. Un peu de What’s app et un coup de fil avec Stein mais ça passe super mal. 20h30 au lit, extinction 22h.

J9 : Départ direct vers Tomohon
J11 : Journée piscine à Manado