Fabio ouvre les « volets » à 8h45. Pdj au château puis on part vers le Monastère Ongii Khiid, en ruines. Je crois que tout le monde en a un peu marre des monastères, on écoute mais le fou rire n’est pas loin. On prend la route vers Flaming Cliffs. Et là, en plein Gobi, on croise le père de Jacky, chauffeur lui aussi, puis un pote un peu plus tard. On arrive à la yourte à 14h, y’a vraiment rien autour. C’est impressionnant que des gens puissent vivre là.

Oyuka va préparer le déj pendant qu’on s’extasie sur le troupeau de chameaux qui vient d’arriver. Le vent est fatigant mais je mange quand même dehors. 16h, douche ! (c’est pr ça qu’il n’y avait pas d’urgence hier soir). On va ds un lodge, l’Eléphant bleu lol Si si… Le lodge est fermé à la clientèle mais on nous ouvre une chambre pour qu’on se pose le temps que tout le monde prenne sa douche. Le matelas est wow ! C’est 40 $ la nuit, on serait bien resté. Une fois propres, nous allons aux Flaming Cliffs, à 7 km de là. On n’a pas bcp de temps alors on négocie… On rentrerait bien à pied mais la nuit, c’est peut être chaud, on n’a pris qu’une frontale. Le site devient rouge feu au coucher du soleil. Dommage, il y a qq nuages mais on se balade une bonne heure. Dîner à 20h30, avec les frontales, il n’y a pas d’électricité ni de poêle dans cette yourte. On a perdu Daryl, il passe toutes ses soirées avec Oyuka maintenant. Pas grave, qq parties de HorseCocks (sorry) et coucher 23h.

J19 : Vers le désert de Gobi
J21 : Ascension ensablée