Quelqu’un ouvre le toit de la yourte et fait du feu à 7h30 mais on se rendort jusque 9h. Mise en route tranquille, les chevaux n’arrivent qu’à 11h pour la balade. Les garçons abdiquent, pas remis des 22km au Khovsgol. Une dame trait un yack alors on demande à Jacky si on peut essayer aussi. Elle l’entrave pour éviter tout coup et à nous de jouer. C’est pas évident car les mamelles sont très petites donc on ne peut traire qu’à 2 doigts et on y va à tâtons car avec tout ce poil, on voit rien lol

A cheval, on va voir une 2è chute un peu plus loin. Puis on revient à la chute principale et le guide nous propose de descendre au bas de la chute. C’est un peu sport mais ça vaut le coup. On rentre vers 14h, le déj nous attend. Dis Oyuka, pourquoi le guide nous a mis des mains aux fesses dès qu’il en avait l’occas ? 😉 Il fait super chaud, on profite du calme et du grand air, chacun vacant à ses occupations. Vers 16h, on part à pied boire un bol d’Airag avec du fromage séché dans une famille. Il y a 3 femmes de toutes les générations et un nouveau-né. C’est pratique qu’Oyuka traduise, on peut poser plein de questions sur le mode de vie des nomades. Sauf qu’après 5 bols d’Airag, elle est soule lolll Le soir et le froid tombe, on dîne tôt et on se calfeutre.

J17 : Route vers Orkhon Waterfall
J19 : Vers le désert de Gobi