Décollage de Paris à 12h30, arrivée à 17h15 à Moscou (3h15 de vol). Après quelques changements de portes d’embarquement, on devait décoller à 19h20 pour Oulan Bator, ce sera à 21h finalement.

6h de vol plus tard (un peu long sans télé), nous arrivons à 7h du matin à Oulan Bator. La vue est incroyable, lunaire : des montagnes arides à perte de vue… L’aéroport est vraiment au milieu de nulle part. Passage rapide des douanes. La récupération des bagages est très sommaire, le chien est sur le tapis juste avant la livraison, on voit sa queue aller et venir à travers le rideau en caoutchouc… La Guesthouse nous a envoyé un chauffeur (pas de toute 1ère jeunesse 😉 ) qui nous attend. La route qui quitte l’aéroport perd son revêtement après qq kms, nous voici sur un chemin rempli d’ornières, c’est chaud ! 30 minutes plus tard, nous sommes devant la GH. Heureusement qu’il y a un panneau car on se demande un peu où on est…

Le chauffeur nous emmène au 2è étage, il frappe mais personne n’ouvre, il insiste. Quelqu’un finit par ouvrir, ils s’arrangent. Le transfert aéroport est gratuit si on réserve un long tour dans la GH. Il est tôt, personne ne parle anglais donc on va s’installer dans la salle commune en attendant que quelqu’un arrive. On regarde les catalogues des tours en attendant, et les petits mots affichés sur un grand panneau de gens qui cherchent des compagnons de voyage. En effet, les minibus sont pour 6, les tarifs dégressifs en fonction du nombre de personnes donc autant se regrouper.

On récupère une chambre et on peut enfin aller se laver… Vers 10h, faut se bouger sinon on va s’endormir. On fait la connaissance d’un canadien de Vancouver, Daryl et d’un Suisse allemand, Fabio, ils sont tentés par notre programme de 2 circuits avec un stop à Oulan Bator entre les 2 (eh oui, on doit récupérer une copine qui nous rejoint à mi-course). A suivre… Aprèm à la cool avec un premier contact avec la ville et au lit tôt.

Vol : il est possible de réserver un vol pour Moscou ou Pékin et rallier Oulan Bator avec le TransMongolien mais en 1 mois, ça nous a paru court. Nous avons donc opté pour un vol pour Oulan Bator, avec Aeroflot : 630 €. A noter qu’il n’y a pas de télé sur Aeroflot 🙁

Hébergement : après avoir regarder pas mal de commentaires, j’ai réservé Khongor Guesthouse, bien située et dont les tours avaient l’air très corrects. La double est à 18 $ avec sdb partagée.

Introduction
J2 : Visite d’Oulan Bator