Réveil à 7h30, petit déj, on packe tranquille. Aujourd’hui, on va récupérer la voiture de loc et on bouge ! On a choisi l’agence Dollar Thrifty au niveau de la 38è sur Collins avenue car c’était le moins cher. On prend le bus 120 pour monter là-haut (4,5 $ pour 2). On est obligé de prendre le boitier à péages car effectivement, à part faire super attention à son itinéraire, même en contournant Miami, on peut se faire flasher par une barre de péage en hauteur, il n’y a pas de guichets donc après il faut payer l’amende au loueur. On a une petite Mazda blanche. On s’installe, on branche le téléphone pour le GPS (très pratique les cartes Tom Tom pour iphone, pas besoin de connection web !), et oh surprise, c’est quoi ce petit sachet caché dans la prise allume-cigare… Hum ça ressemble à de la coke, on la balance direct par la fenêtre. Départ vers midi pour Fort Myers. Zut, la 75 est fermée, on commence par un détour et on perturbe le GPS. 1er péage Sunpass sans problème, au 2è on se fait arnaquer de 3 $ alors que c’était bien écrit « Sunpass » ET « guichet ». On s’arrête prendre de l’essence vers Golden Gate (18 $) et j’en profite pour éclaircir le sujet du péage avec un policier qui se trouve là. Il me dit qu’on a pas de transpondeur visible ou d’autocollant donc normal que la dame nous ait exigé 3 $ (on vérifiera plus tard et c’est la plaque d’immatriculation qui compte et est enregistrée !). On se remet en route et on arrive en milieu d’aprèm dans la banlieue de Fort Myers Beach, au Candelwood.

On a une chambre énorme avec une vraie cuisine, ça va faire du bien de s’étaler un peu. L’hôtel est immense et désert, on croise qq personnes agées, il y a même un siège pour descendre ds la piscine, c’est pour dire l’âge de la clientèle. Salle de sport, laverie gratuite à dispo et personnel très sympa. On repart directement à Fort Myers Beach. Oh péage 6 $, on commence à rentabiliser notre forfait péages 😉 Ca bouchonne sur le pont. Il parait qu’il est très difficile de se garer mais on va au nord de l’île et on se gare sur le stationnement d’un hôtel ni vu ni connu, on verra bien. On redescend au centre ville par la plage, il y a davantage de familles ici. Ouch, c’est quoi ce truc qui m’a piqué l’orteil, ça brûle grave. On fait qq magasins en cherchant un resto car il est 17h et on n’a pas encore déjeuné 😉 On trouve un petit bijou sur la plage, le Salty Craby. Pieds ds le sable, coucher de soleil, musique live, un Key west combo avec du Mahi-mahi, des Conch frites et un verre de vin, le top ! (50 $). Après le dîner, je vais me prendre les T shirts personnalisés juste en face du resto et on rentre. La voiture est-elle encore là ? Oui, ouf… Il y a des menaces de fourrière partout, et à 450 $ d’amende, on va éviter. 21h, un bon bain, humm, ça fait vraiment du bien de prendre le temps et d’avoir de l’espace.

J5 : Wynwood et Little Havana
J7 : Journée à Sanibel Island