Ma coloc se réveille à 7h30 car elle doit bouger sa voiture, mal garée. Je traîne un peu, mon train pour Gand n’est qu’à 10h. Je descends prendre mon pdj vers 9h mais la salle commune n’ouvre qu’à 10h, c’est franchement limite… Je croise une dame de l’auberge, j’insiste et elle finit par ouvrir à contrecoeur (on a vraiment l’impression de les souler…). Petit saut à Carrefour pr acheter du pain frais, pdj et préparation d’un sandwich pour ce midi. Hop hop hop, en route pour la gare, Bruges est sous le soleil auj !! 20 min plus tard, j’arrive à Gand St Pierre. Pour aller au centre ville, il faut suivre les rails du tram, un bon 20 min de marche sans grand intérêt. 1er arrêt obligatoire : m’acheter une écharpe car je me suis bien caillée hier. Le centre historique de Gand est plus petit que Bruges et c’est une ville dans laquelle on sent une vraie vie, pas juste une carte postale touristique. Il est tôt et il y a déjà plein de touristes. Je prends 2h pour faire le tour de la ville avec ses principaux points d’intérêts : le Beffroi, la cathédrale Saint-Bavon, le château des comtes de Flandre, l’église Saint-Nicolas, le quartier de Patershol, Graslei et Korenlei, le pont Saint-Michel, l’église Saint-Michel, la street art : Werregarenstraat… Je me fais interpeler par un gars qui fait le tour de l’Europe à pied et veut venir prendre une douche / dormir chez moi ce soir lolllll

12h45, j’ai bien marché, une pause s’impose avant le free walking tour. Je m’arrête sur la Grand place boire une bière, quand même. Mais sous un radiateur car avec ce temps, on a plus envie de vin chaud que de bière. 13h30, je vais au point de rendez-vous devant l’auberge Uppelink (comme pour Brugges, il faut réserver – même site – même si c’est gratuit). Marta, une espagnole survoltée, nous attend. A Gand, les tours ne se font qu’en anglais ou espagnol. C’est parti pour un autre 2h de tour de ville, avec plein d’explications, comme la veille. C’est super intéressant, regardez notamment l’histoire du vol d’un panneau de la peinture en 12 panneaux de l’Agneau Mystique… A la fin du tour, je suis bien crevée et le temps de couvre / rafraîchit, je vais rentrer à Bruges car ce soir, j’ai booké un tour de nuit. Retour à la gare, les 25 min de marche sont plus dures qu’à l’aller lollll Il y a tellement de trains entre Gand et Bruges qu’on peut en prendre un autre  sans changer son billet.

Retour vers 17h15 à l’auberge. Ah mon dortoir est plein ce soir… Je me repose un peu et je regarde où je pourrais dîner, j’ai envie d’une carbonade ! Le pb, c’est qu’il est tôt donc je n’ai pas faim mais les Belges dînent super tôt, les résa commencent à 17h30. Vers 18h, je sors essayer de réserver une table au Poule Moules car ils ne répondent pas au tél. C’est complet, mais une table n’est réservée qu’à 19h30 donc si je mange maintenant, c’est OK. Bon ben OK alors ! En même temps, par rapport à l’auberge sans chauffage, au moins ici il fait chaud. Petit apéro Syrah et une bonne carbonade flamande avec un autre verre de vin qui ira bien avec m’a dit le serveur (33 € pour le repas).  Je finis dans les temps mais mon tour de nuit n’est qu’à 20h. Je marche un peu pour digérer et prendre la température extérieure. Il fait moins froid le soir que la journée. Le point de RDV est près de la statue de la Grand Place encore mais ils ont mis un sapin et une grosse boule autour donc on ne peut pas accéder. Je fais le tour pour voir où nous attend le guide, ah le voilà ! Bon allez, maintenant que je suis là, j’y vais. On est un bon groupe, je retrouve un couple de la veille, Olivier et Marie-Lucie. Le tour est différent de la veille mais on s’attendait à des histoires qui font peur et non, c’est très historique et complémentaire de la veille. Le tour doit durer 1h30, il a duré 2h10, on est mort lolll Les applaudissements du guide se font même attendre. Je rentre direct me reposer. 25 km aujourd’hui ! Mes coloc du jour sont là, 3 nanas bien sympas, étudiantes à Marseille. On papote un peu et 23h, extinction des feus, tout le monde est crevé !

J2 : Bonne introduction de Bruges
J4 : Visite de Bruges suite et fin…