Un Uber direction Orly et c’est parti pour un petit week-end à Rome. J’ai une bonne crève, j’espère que ça va s’arranger et que je pourrai profiter pleinement. Vol Easyjet avec un bagage cabine donc directement à l’embarquement. Je le redis, mais c’est super rapide de voyager comme ça, je n’ai pas l’habitude de voyager en Europe. Je passe tous les contrôles en arrivant pour pouvoir regarder tranquillement le biathlon avant d’embarquer. Le vol est à 16h50 mais ils nous appellent déjà à 16h, zut… Faut dire que contrôle des cartes d’embarquement, des pièces d’identité et des pass sanitaires, ça fait beaucoup donc c’est long…

1h40 de vol, je dors presque tout le temps car il n’y a pas de prise USB (faut que j’économise ma batterie pour le suite) et je n’ai pas pris de livre… On débarque à l’heure, l’aéroport de Rome Fiumicino est désert ! Le temps de traverser tout l’aéroport, je regarde quelle compagnie de bus prendre pour aller au centre ville selon leurs horaires (on peut aussi y aller en train mais le bus sera l’occas de faire un by night). Terravision (tout au bout, dans les couloirs 12 à 15)  a un départ à 19h20, parfait. Je booke un aller/retour en ligne, 11 € l’aller/retour contre 7 € si on prend un aller simple au guichet et 8 € ds le bus… C’est dingue comme voyager est facile quand on a internet !

Arrivée 45 min plus tard à la gare Termini. GPS et je vais à pied à l’auberge New Generation Hotel Rome Center (89 € les 4 nuits en dortoir 6 pers, pdj, serviette et savon inclus). L’auberge est nickel, accueil sympa. Je suis au lit n° 2, chambre 212 au 2è étage, sdb privé. 2 gars sont là, je dis bonjour, aucun ne répond, cool… Je pose mes affaires, mets mon sac dans le casier et je ressors direct. Il fait bon et je suis en forme. Je me balade un peu ds le quartier, animé en bars et resto et je cherche la Trattoria Vecchia Roma conseillée sur un groupe de voyageuses FB. Une queue de ouf devant le resto. Je vais demander s’ils attendent tous pr manger ou si c’est du take away car il a y a qq tables vides en terrasse. Le serveur me dit que c’est pr l’intérieur mais je peux dîner dehors, sans chauffage… Vu mon état, je suis très emmitouflée donc OK !

Mes 1ères pâtes italiennes, des Bucatini all’amatriciana avec un pichet de vino della casa quand même. Moment très convivial, je papote un peu avec mes voisins de tables, le serveur est trop drôle, je crois que je suis plus sensible à la convivialité italienne qu’au service brugeois d’il y a 2 semaines. Ah il se met à bien pleuvoir mais j’ai fini donc je paie (16 €) et je rentre, je suis à 10 min à pied. Tout le monde est déjà dans son lit, au final il y a 2 américains, 1 mexicaine, 1 colombienne et un gars qui ne parle tjs pas mais écoute la radio sans oreillettes. Ca vanne, c’est plus sympa que tout à l’heure. Extinction des feux vers 23h.

Introduction
J2 : Centre de Rome et Vatican